Rechercher
  • bernat conseil formation

Coronavirus : … comment être utile  autrement ?

Edouard Philippe a appelé lundi à "un effort de solidarité nationale" en temps de crise du coronavirus. Hôpitaux et associations manquent en effet de bras. Voici comment se porter volontaire.

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, le personnel soignant et les associations, entre autres, vivent un cauchemar. Et la situation n'est pas parvenue encore à son "pic" ; la propagation du virus s'accélère en France.

C’est pourquoi le gouvernement lance des appels aux volontaires et bénévoles pour venir en aide aux secteurs en manque de bras.

1. La réserve sanitaire pour les professionnels de santé

En première ligne, les médecins, infirmiers, aides-soignants, psychologues. Mais aussi des agents hospitaliers non-soignants, comme les secrétaires médicaux, les cadres hospitaliers, des ingénieurs, des inspecteurs de l’action sanitaire et sociale, des épidémiologistes…

La priorité est donnée depuis plusieurs jours aux médecins, SMURistes, anesthésistes-réanimateurs, urgentistes, infirmiers, aides-soignants…

  • · Comment s’inscrire ?


S'inscrire sur www.reservesanitaire.fr ; un contrat d’engagement sera ensuite à remplir et à envoyer à Santé publique France.

2. La réserve civique pour aider les assos et les personnes isolées

Le secteur médical n’est pas le seul en proie aux difficultés.

Le gouvernement a lancé une plateforme en ligne.

Celle-ci recense des actions de solidarité dans la France entière.

  • Qui peut y participer ?

Tout le monde, sur la base du volontariat, pour peu d’avoir un peu de temps libre.


  • · Quelles sont les missions ?

- Aide alimentaire et distribution de produits de première nécessité aux plus démunis

- Garde d’enfants de soignants

- Maintenir le lien avec les personnes isolées et fragiles en les contactant par téléphone ou par mail

- Solidarité de proximité, pour faire des courses pour son voisinage, par exemple. Le tout en respectant les consignes de sécurité, bien sûr.

  • · Comment s’inscrire ?


Le site Jeveuxaider a été mis en ligne dimanche soir. Les structures publiques et associatives peuvent y poster des missions et les volontaires peuvent signaler qu’ils souhaitent aider et trouver une action près de chez eux.

3. La réserve sociale pour les étudiants en travail social

C’est la dernière annonce en date du gouvernement, par la voix de Christelle DUBOS.

Pour le moment, la réserve est en cours de constitution.

4. Un appel pour aider les agriculteurs

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a lancé mardi un appel pour que tous ceux qui "n’ont plus d’activité" en raison de la crise du coronavirus viennent en aide aux agriculteurs, en quête de main-d’œuvre. "Il y a aujourd’hui la possibilité d’avoir 200 000 emplois directs dans les métiers de l’agriculture", a expliqué Didier Guillaume.

Un site a été mis en ligne pour que les volontaires puissent se faire connaître.